Cd Miroir

Destination

 

A propos du cd « Miroir »

Les univers de la musique contemporaine pour guitare et ceux des théorbistes du dix septième siècle semblent ne pas avoir grand chose en commun. Yann Péran nous montre ici le contraire. Par la subtilité de son jeu, il relie ces deux univers pour créer une unité à partir de leur antagonisme apparent. L’interprète nous livre une vision très aboutie de toutes ces pièces rendant à la fois leur exubérance et leur mystérieuse évanescence. Une interprétation superbe.

Magazine « Guitare Classique »

*******

Ce disque dont le thème propose un « miroir » entre le théorbe et la guitare est une démarche qui le place bien au dessus du lot de tout ce que l’on peut trouver dans la discographie d’aujourd’hui. J’ai été impressionné par une maturité musicale qui m’a édifié. Il est bien rare de rencontrer une telle interprétation, tant la notion de silence est souvent mise à mal. Une suspension de tout geste, un silence habité, viennent en miroir paradoxal d’un monde sonore d’autant mieux mis en valeur et magnifié. Je n’ai pas perçu cette respiration que dans l’interprétation de « Arion » mais bien tout au long du cd au long duquel Yann PERAN s’offre en vrai musicien: celui qui ne lit pas simplement des notes mais qui sait lire « entre » y décelant et en offrant toute la beauté et le mystère.

Olivier CHASSAIN (professeur de guitare au CNSM de Paris)

*******

On this cd french guitar and theorbo player Yann PERAN combines modern music for classical guitar withToccatas for Theorbo by Piccinini and Kapsberger. That is a good combination, as the compositions of both Piccinini and Kapsberger still sound quite modern and seem to have many arpeggios and dissonant chords in common with Yann’s selection of twentieth century pieces for guitar. Early music is reflected in this mirror to become the modern music and vice versa. I was surprised to find the sound and music of these two different instruments and musical worlds blend so completely.

Magazine de la « Japanese Lute Society »

Les commentaires sont fermés.